Une loi-programme pour l’emploi des jeunes

Home / Emploi-Travail / Vos contributions / Une loi-programme pour l’emploi des jeunes

Une loi-programme pour l’emploi des jeunes


Share Button

Au-delà de la nécessaire consolidation et du renforcement des emplois d’avenir (en particulier pour veiller à ce que les jeunes diplômés des quartiers ne restent pas au chômage et puissent valoriser leurs compétences), il faut accroître massivement le nombre de jeunes en apprentissage, en lien étroit avec l’Éducation nationale.
Cela suppose de financer correctement l’accompagnement par des tuteurs dans l’entreprise et par les enseignants. Il faut aussi améliorer la rémunération du jeune et les conditions dans son accueil.
La mise en oeuvre progressive de l’allocation d’autonomie devrait permettre aux étudiants de ne plus devoir travailler pour suivre leur cursus universitaire. Du coup ils libéreraient des postes pour d’autres salariés et réussiraient mieux dans leurs études.
S’agissant des jeunes diplômés, les entreprises françaises, à l’opposé de leurs homologues allemandes ou anglo-saxonnes sont très malthusiennes dans le recrutement de docteurs issus du troisième cycle universitaire.
L’État pourrait lancer un programme 10 000 docteurs pour nos entreprises aidant sérieusement celles qui recruteraient en plus de tels diplômés – en particulier scientifiques – et mèneraient avec eux de nouveaux programmes de recherche, d’innovation ou de développement.

Collectif Les Socialistes Seine-Saint-Denis

Partager

Share Button