Faut-il renationaliser le réseau autoroutier ?

Home / Sondages / Faut-il renationaliser le réseau autoroutier ?
Share Button
 

Chaque semaine un nouveau vote
Faut-il renationaliser le réseau autoroutier ?

 

 

 

Laisser un commentaire

65 comments

  • claude4121 juillet 2016 at 14 h 19 minReply

    J’en rajoute une couche : quel intérêts avaient les partis politiques de céder les concessions à des entreprises privées, alors que la gestion des autoroutes commençait à être rentables ?. Au parlement, tous les politiques votent comme leur chef leur a demandé de voter, (sinon, gare, au prochaines élections, le récalcitrant, qui s’opposerait au chef, ne serait pas soutenu par le parti pour sa réélection), donc plus besoin de réfléchir, le chef a dit, je vote. Etant donné le peu de confiance que les citoyens accordent à leurs hommes politiques, que voulez-vous qu’il pensent d’un tel comportement ? : à quel lobbying ont-ils cédé ?, à quels intérêts ont-ils répondu ?.
    Et ça continu, maintenant ce sont les aéroports de Nice et de Lyon qui sont vendus aux enchères, et demain pourquoi pas Notre-Dame, la Cathédrale de Strassbourg ou la Sainte Chapelle. Quand ce dépeçage des bijoux de famille s’arrêtera t’il ?, je n’ai pas entendu un député de quelque origine politique qu’il soit,s’opposer à cette situation. Ce qu’il serait nécessaire, ce serait de se libérer de l’Union Européenne, qui a perverti ce qu’était la ”Communauté Européenne” en instituant la concurrence à outrance et en interdisant toute entrave à celle-ci sans tenir compte des conséquences sociales qu’entrainent un tel comportement économique.

  • antoinerastoin10 juillet 2016 at 19 h 36 minReply

    Dans les memes conditions qu’il a ete vendu au privé avec actualisation par rapport à l’inflation

  • jeanfranville10 juillet 2016 at 18 h 52 minReply

    Il faudrait déjà ne pas reconduire les concessions parvenues à expiration, comme l’a fait le sinistre-ministre Gayssot pour les ASF (il paraît qu’il est communiste. Et moi, je suis pape ?

  • SANQUER Robert9 juillet 2016 at 19 h 43 minReply

    Oui, Il faut renationaliser, comme le propose, avant moi, M. BENARIB Jean – Marie, le reseau routier; les hôpitaux, cliniques et maternités, PTT, la Poste et France Telecom, Air France, GDF , EDF , les banques , les assurances, renationaliser tout ce que les differents gouvernements de droite et du PS ont offert au patronnat depuis la fin des annees 1980. J’y ajouterai la SNCF, qui bien que re-nationalisée à 100 % depuis le 1er Janvier 1983 ( après la période ROTSCHILD qui a duré 45 ans, en ayant 49 % ), filialise à ” tour de bras ” ( Ouigo, Ouibus, ID-TGV, Accueil en Gare, Travaux et entretien ferroviaires,etc…. Partenariats financiers Public – Privé (au lieu et place de l’ETAT et de RFF ) lors de la construction des nouvelles LGV……c’est le cas avec BOUYGUES, VINCI, EIFFAGE….leur offrant des ” ponts d’or ” pendant 30 ans…..ils nous laisseront les voies usées, après avoir fait fortune. S’ajoutera l’an prochain, la concurrence voyageurs ( TGV, Grandes Lignes et TER ), après les dégâts causés dans le frêt ( notamment, certains accidents ferroviaires récents ) par la concurrence imposée par l’Europe ( Europe, qui n’est pas celle que l’on souhaitait, lors de sa création ).
    Donc, re-nationaliser ” TOUT, CE QUI EST SERVICE AU PUBLIC;

  • MARTY9 juillet 2016 at 18 h 09 minReply

    Je ne comprends que nous ayons privatisées les autorautes. C’était rentable + de 10 milliadrs par an de bénéfice.

  • HOURCADE patrick9 juillet 2016 at 14 h 10 minReply

    renationaliser le réseau autoroutier est une priorité absolue. Les actionnaires des compagnie qui gère le réseau ne doivent pas avoir le monopole sur l’économie financiarisée qui gère la sécurité et le bon fonctionnement du réseau.

  • Mazé Christian9 juillet 2016 at 10 h 19 minReply

    oui à la renationalisation des autoroutes, avec une utilisation plus écoresponsable en envisageant plus de transport collectif et en améliorant le covoiturage

  • Denis Baril9 juillet 2016 at 8 h 36 minReply

    ” Re-Nationaliser ” fait découler l’idée du financement, alors que le fait de les avoir privatisés a permis aux sociétés gestionnaires d’engranger une masse de profits extra-ordinaires.

    ” Re-Nationaliser ” , dans quel but ? Mieux les gérer ? Permettre à l’Etat de profiter d’une rentabilité forte ? Ou, mettre gratuitement ces moyens de circulation au service des citoyens, plutôt que de contraindre certains à n’utiliser que le réseau secondaire gratuit ?

    Si c’est cette dernière idée qui nous motive, je répondrais favorablement …

  • Christian9 juillet 2016 at 0 h 03 minReply

    la privatisation des autoroutes est un scandale elles ont été bradées l’argent du péage devait servir à alimenter la caisse des infrastructures et aujourd’hui le péage alimente les actionnaires et la caisse a du mal à trouver l’argent pour les infra surtout pour le rail etc etc pleins de choses à dire
    mais n’oublions pas que ce sont les socialistes qui ont commencés les privatisations des autoroutes !!!!!!!

  • Gonthier Yves8 juillet 2016 at 23 h 11 minReply

    Pour renationaliser les autoroutes et de plus sur toutes les routes restaurer l’écotaxe pour les poids lourds afin de favoriser le rail

  • pinatel8 juillet 2016 at 21 h 35 minReply

    Il faut renationalise les autoroutes

  • Patrick GRIMALDI8 juillet 2016 at 15 h 40 minReply

    Il semble effectivement important de renationaliser le réseau après que les investissements réalisés par les groupes privés aient été amortis. On pourra noter d’ailleurs que ces groupes privés sont loin d’investir la totalité du montant des travaux, en étant largement aidé par l’état.
    Il reste à trouver une structure de gestion du réseau, qui sans devenir entièrement gratuit , solliciterait les usagers pour assurer le financement de l’entretien et des investissements de maintien. Cette structure n’aurait pas vocation à réaliser des bénéfices, ni à redistribuer des dividendes à des actionnaires de plus en plus gourmands. le paiement des citoyens serait réinvestit dans un bien commun
    Cela se traduirait par une baisse très nette des tarifs, permettant au plus grand nombre d’usage de rouler en sécurité (les autoroutes sont beaucoup moins accidentogènes que les routes nationales ou départementales)

  • philippe rougeaux8 juillet 2016 at 14 h 06 minReply

    Avoir recours à des fonds privés pour développer des projets d’intérêt public doit rester une possibilité par laquelle chacune des parties trouve son compte mais en ce qui concerne le réseau auto routier on ne peut que soupçonner une tricherie historique, l’état doit reprendre la main sur la gestion de ce domaine quitte à solliciter à nouveau le secteur privé pour le développement, l’amélioration, la modernisation des équipements et non pour s’assurer sans risques une manne perpétuelle; on ne peut pas justifier les logiques libérales et s’endormir sur des principes sanctuarisés…
    Au regard des questions de sécurité routière il en va de celle de l’égalité de traitement due à chacun, quid des usagers qui ne disposent pas des ressources qui permettent de littéralement doubler le coût d’un voyage de vacances?
    Sur le plan économique où vont les ressources captées par ce système, à tout prendre, c’est à dire en maintenant tout ou partie du principe de péage, ne pourrait-on envisager qu’elle soient clairement orientées vers l’intérêt public?

  • Judicaël Courant8 juillet 2016 at 8 h 41 minReply

    Certes, il serait bon de renationaliser le réseau routier. Mais avant cela, il faut développer l’infrastructure ferroviaire et les transports en communs de manière générale. Et la première chose à nationaliser, ce sont les banques : ce sont elles qui détiennent le vrai pouvoir économique (et il est loin de toute considération démocratique).

  • GUIOT Hélène8 juillet 2016 at 6 h 07 minReply

    Oui je pense que c’est nécessaire mais il faut surtout virer Vinci et l’APPR et la société des autoroutes du sud dont j’ai oublié le nom. Je pense qu’il faudrait faire comme en Suisse et pouvoir avoir un passe à l’année pour les gens qui les fréquentent régulièrement. Moi qui ne les fréquente qu’une fois par an j’aimerais quelque chose comme un paiement en fonction des kilomètres parcourus, enfin un truc plus juste parce que Mennecy – Toulon il y en a quand même pour plus de 70 euros….. Enfin je veux dire par là qu’il faudrait que ce soit plus équitable ! La privatisation implique forcément des actionnaires et met tout au niveau de “marchandises”, et ça, ça m’est insupportable !!

  • GONZALEZ Angel7 juillet 2016 at 23 h 09 minReply

    Mai il faut dénoncer le scandale de la privatisation par la droite

  • caroline7 juillet 2016 at 21 h 48 minReply

    trop tard, ça coûterai trop cher

  • Florence Batisse7 juillet 2016 at 20 h 32 minReply

    Je crois qu’il faut, pour tout les ex-services publics dénationalisés à tour de bras par les gouvernements se prétendant de droite comme de gauche, les renationaliser à concurrence des intérêts des Français de toutes les couleurs. A savoir, mettre les entreprises privées en concurrence pour servir l’état, donc les Français sans et de toutes les religions. Et ainsi récupérer, au bénéfice des Français de tous les goûts, les fondamentaux d’une existence convenable: les transports collectifs, le réseau routier, les addictions d’eau, de gaz, d’électricité, de téléphone, d’Internet, pour que tout le monde paye la même chose pour le même service. Ce qui signifie que l’état doit occuper une position contraignante vis à vis des entreprises privées à mettre en concurrence pour ces services fondamentaux.

  • roy7 juillet 2016 at 18 h 34 minReply

    il faut l’écotaxe en Alsace

  • Marcel Ho7 juillet 2016 at 17 h 33 minReply

    Et la SNCF, c’est pas plus prioritaire ?… parce que les voitures…

  • Jean-Paul Marchetti7 juillet 2016 at 16 h 46 minReply

    Je suis d’accord à une condition: ne pas faire comme pour les hopitaux, l’éducation et en général tout pour ce qui est payé par nos impots; mettre des garde-fous pour empêcher l’inflation des dépenses afin que l’on ne soit pas obligé de faire des coupes sombres après coup et laisser se dégrader le secteur public comme c’est si souvent les cas. La privatisation a un avantage lorsqu’elle est bien contrôlée (ce qui n’est pas le cas actuellement) l’obligation de résultats. Malheureusement comme tout ce qui est générateur de profits, la tentation de corruption est forte et les dés sont souvent pipés d’où le constat: autoroutes de plus en plus chères et hémoragie de fonds publics pour un secteur privé.

  • BOULAS LUC7 juillet 2016 at 15 h 07 minReply

    Les besoins essentiels, NRJ, santé (y compris médicaments), éducation, transport,…, doivent être placés sous la coupe de l’état pour le bien de tous et non le profit de quelques uns en utilisant les ressources naturels pour s’assurer du respect de l’environnement.

  • Serge CABOCHE7 juillet 2016 at 14 h 58 minReply

    Oui comme dit précédemment tous les es autoroutes ont été largement financé par nos impôts, et largement remboursés par nos péages; certains plus de 10 fois.
    Si cela doit rapporter, c’est à L’Etat c’est à dire à nous à la collectivité et le bénéfice réalisé pourra servir à entretenir toutes les rues et les routes de France et de Navarre…
    Salutations à tous

  • Bécus7 juillet 2016 at 14 h 11 minReply

    il faut retrouver aussi tous nos services publics (qui sont fait pour servir le public et non pour être rentable à qui que ce soit)

  • Claude417 juillet 2016 at 14 h 04 minReply

    Oui c’est absolument prioritaire, non seulement les réseau routiers, mais aussi EdF, les banques, la SNCF, Total et les autres, Renault etc… tout ce qui permet à l’état d’orienter la politique industrielle du pays. Leur donner un statut d’entreprise privée, embaucher le personnel sous contrat CDI ou CDD comme n’importe quelle entreprise privée, mettre à leur tête des personnes compétentes et non le copain du copain, les virer s’ils sont bon à rien sans indemnités etc..,etc..etc.. Quel politicien sera t’il capable d’agir ainsi sans chercher à se créer une cours d’obligés. Et puisqu’on en est aux souhaits, il faut appliquer les consignes de la cour des comptes et sabrer dans les incapables et les fainéants, demander des comptes et punir.

  • Maryse GILIBERT7 juillet 2016 at 12 h 57 minReply

    Ce qui m’énerve c’est le laxisme du gouvernement devant toute force de pression de l’argent (valable pour les autoroutes), les contrats reconduits ad vitam æternam car les réactualisations, les négociations demandent du temps, de la réflexion voire de la compétence dans le domaine concerné, le non respect des engagements pris, le système de cooptation des réseaux et le cumul des mandats qui bloquent le renouvellement des personnes et des idées.
    En matière d’autoroutes,même privatisées dans l’ensemble elles sont bien entretenues ce qui n’est ni le cas partout en Europe ni pour l’entretien des routes secondaires. L’Etat a t-il les moyens de tout prendre à sa charge dans la mesure où beaucoup de citoyens souhaitent payer le moins possible d’impôts voire rien du tout et bénéficier de tous les services publics et avantages sociaux

  • momakadji@airfrance.fr7 juillet 2016 at 12 h 40 minReply

    L’état doit assumer sa responsabilté

  • levasseur7 juillet 2016 at 12 h 20 minReply

    Au moment de la privatisation de france télécom , par les débutants capitaliste , les conséquences dans années qui suivirent
    furent l’équivalent d’un bilan de crise économique , 60 morts par suicides (et certainement beaucoup de blessés) alors qu’il s’agit
    toujours de privatisations devenus obligatoires grâce à notre europe à nous .
    On peut par conséquent espèrer qu’en renationalisant les autoroutes , les employés des autoroutes nous feront des bébés .
    Ha ! ce Lionel avec son manuel de privatisation … il a pulvérisé la seule affaire de captation rentable pour l’état , et on s’est offert une peur bleue
    avec le deuxième tour des élections en 2002 .

  • Menguy7 juillet 2016 at 12 h 17 minReply

    Est-ce vraiment une priorité ? C’est la politique des transports qui est à revoir globalement dans le respect de l’environnement !
    Encore une fausse bonne idée – purement idéologique – qui évite les questions de fond. Plus votre campagne avance, plus votre positionnement me déçoit (démarche solitaire, questions démagogiques…). Dommage !

  • BOIZIAU Serge7 juillet 2016 at 12 h 13 minReply

    Bonjour tous,
    pour les nationalisations du réseau autoroutier (mais aussi les grands axes privatisés) :
    nationalisations SECHES ! Pas un kopek car ils se sont assez goinfré !
    – l’entretien et modifications seront réalisés par des ouvriers d’Etat, en relation avec les locaux,
    – le ‘Fait en France’, pour les engins et matériaux, prioritaire,
    – les règles et conditions de travail (pose d’asphalte, travail de nuit,….), revues à la hausse,
    – une chèfferie compétente et dynamique,
    – remplacement de la mal-bouffe sur les aires d’arrêt, par du ‘Frais, Français, de Saison, Local et à Prix équitable’ (Sté ComEq qui livre ELSE.polytechnique.org),
    – réduction vers zéro, des emballages alimentaires et du gaspillage de camelote avec le jetable,
    – remplacement des machines et automates, par des personnels d’Etat,
    – réouverture des garages (ex ‘stations Services’) permettant les réparations simples (sur les anciennes) en relation avec la FFVE et les clubs,
    – produits régionaux et locaux en priorité dans les linéaires,
    – LE TOUT A PRIX EQUITABLE !
    SAUF :
    – les cochonneries de l’agro-malbouffe,
    – les transports routiers inutiles (transports de palettes, de fer à béton, camions frigo venant de l’étranger, bétaillères, en transit ou non, portes-autos, bus en concurrence avec le rail,…) : Qu’il utilisent le fret et les abattoirs locaux !
    qui seront EUX : à des prix dissuasifs !

    Dans le Canard (qui fête son centième anniversaire ! ), il est question que ce domaine offre les meilleurs rendements, alors je le répète : PAS UN KOPEK ! En cas de contestation, la négociation se fera sur un tatami avec l’équipe de France de full contact. Marre de ses sangsues !
    Bonne journée à tous
    Serge Boiziau

  • Guy7 juillet 2016 at 11 h 48 minReply

    Oui, et vite ! Car avec l’argent dégagé on peut reconstruire le réseau secondaire qui se délabre, plutôt que de gaver des actionnaires.

  • Christine GUIBERT7 juillet 2016 at 11 h 35 minReply

    Je suis d’accord avec M. BENARIB : reprendre tout ce qui nous a été volé par nos élus sans nous consulter pour des intérêts financiers et non celui du peuple afin que tout cela soit équitable et fonctionne mieux. Pour les autoroutes, c’est nous qui les avons financées donc elles auraient dû rapporter à la collectivité, redonner du peps à nos finances…Surtout, que côté privatisation,c’est abusif ! il y a toujours des aides de l’état ou de la région pour les travaux de réfection donc ?….

  • marche7 juillet 2016 at 10 h 46 minReply

    les autoroutes rapportées 600 millions à l’état , aujourd’hui les “investissements” consistent à refaire de nouvelles stations service unique (d’un seul coté des voies) pour nous vendre de la marque et supprimer des emplois de plus les tarifs on explosés depuis la privatisation

  • HAUTEKEETE7 juillet 2016 at 10 h 41 minReply

    Tout d’abord une réflexion d’ordre général.Les routes de toutes régions et de tout département ne sont pas empruntées que par les habitants de ses régions et départements mais font partie du réseau que tout français peut être amené à utiliser.
    Ensuite, sur le plan économique c’est le seul moyen de gérer de façon équitable l’aménagement du réseau. Les discordances actuelles, conséquence des choix des régions et des départements sont trop criantes. Il faut un plan général et non un saucissonnage des décisions;
    Troisièmement, le coût de ces opérations devrait être pris en charge au niveau national.
    Cela n’empêche pas qu’il y ait une concertation systématiquement organisée entre l’état et les instances régionales afin que les besoins qui sont peut-être plus facilement perceptibles sur place soient remontées : une prise en charge nationale ne doit pas correspondre à une gestion bureaucratique d’en haut par des personnes coupées de la réalité. Un travail de concertation permanente est indispensable pour que ce soit efficace.

  • Jean-Michel Boudon7 juillet 2016 at 10 h 36 minReply

    Les péages des autoroutes sont des impôts Renationalisons des impôts. Mais à quel prix?

  • M.BENARIB JEAN-Marie7 juillet 2016 at 10 h 18 minReply

    Il faut certes renationaliser le reseau routier, redonner aux route nationales leurs appartenance a l Etat , mais aussi et surtout avant tout ca , reprendre les PTT, la Poste et France Telecom, Air France, GDF , EDf , les banques , les assurances, renationaliser tout ce que les differents gouvernements de droite et du PS ont offert au patronnat depuis la fin des annees 1980..

    • Meloux7 juillet 2016 at 15 h 47 minReply

      Je suis d’accord avec Mr Benarib Jean-Marie

    • Desmodue7 juillet 2016 at 18 h 44 minReply

      + 1 !

  • Crespo7 juillet 2016 at 10 h 11 minReply

    Ces autoroutes ont été largement financé par nos impôts

  • Anne marie FRERS7 juillet 2016 at 10 h 10 minReply

    oui le bien commun c’est l’etat qui doit le gérer non pas des sociétés privées…pas de delégation du service public car rendu à tous et payé par tous

  • m peyrache7 juillet 2016 at 10 h 08 minReply

    Sur le même sujet, les autoroutes à péages, on a perdu la première manche du financement de l’A45, qui voit Vinci, concessionnaire, se faire payer 75% du montant des travaux, ( par sainté métropôle, la loire, la région et l’état, 800 M€ au total)) puis récupérer les péages, puis obtenir un remboursement d’état si fréquentation insuffisante. Ma question est: comment et à quel moment, Vinci va répercuter aux élus complices (LR & UDI), les sommes folles ainsi attribuées à une entreprise privée, multinationale et malhonnête, comme il se doit …. Juste avant les prochaines élections ?

  • Blanc7 juillet 2016 at 10 h 00 minReply

    Il faut arrêter le nucléaire et ça c’est prioritaire.

    • Marie-Noëlle Lienemann7 juillet 2016 at 10 h 29 minReply

      l’une des prochaines questions sera sur le nucléaire.. Réduction? Abandon?

      • FORTIER Bernard7 juillet 2016 at 20 h 43 minReply

        Il ne parait pas sérieux d’aborder ce type de question sans une formation de base au préalable.
        Par exemple : qui connait la filière du Thorium ?
        Le résultat de ce sondage serait très intéressant.

        Pour les curieux :
        https://www.youtube.com/watch?v=Z0G8QxaYRds
        http://www.sortirdunucleaire.org/Le-reacteur-au-thorium-une-nouvelle-impasse
        http://www.pauljorion.com/blog/2014/11/02/filiere-thorium-le-nucleaire-petite-histoire-dune-decision-malheureuse-par-guy-weets/
        etc… etc…
        Comment répondre par oui ou par non à une question techniquement si complexe ?

        De plus cette question arrive, pour une part importante, comme une conséquence d’autres choix de société, qui devraient être fait en amont. Personnellement je ne sais pas répondre à cette question si je ne connais pas avant notre projet de société. Croissance ou pas ?

        Quelqu’un me dira « c’est le mur technologique qui doit inspirer le choix de société ».
        Nous voilà confrontés à une nouvelle inversion des normes, partir du détail technique pour remonter à une causalité éthique, pourquoi pas, cela peut aussi s’argumenter utilement.

        Vous l’aurez compris, pour bien faire, il faudrait prendre quelques siècles de réflexion avant de s’engager dans une voie sans retour possible. Je suis prêt à accepter l’idée que cette filière n’est pas à rejeter par principe, mais prêt aussi à faire des sacrifices pour éviter d’y avoir recours autant que possible.

        Une autre question importante serait « Que ferez-vous par rapport à ceux qui pensent à l’inverse de vous et qui pourrait avoir recours à la violence pour imposer leur volonté » ?

        Comment répondre à un questionnaire binaire sans trahir cette analyse ?

      • FORTIER Bernard7 juillet 2016 at 21 h 06 minReply

        Certaines questions sont plus délicates que d’autres, et pourtant nous y répondrons sans réfléchir et selon nos habitudes, ce jeu est-il bien utile ?

  • Tallon7 juillet 2016 at 9 h 57 minReply

    Il est légitime que les citoyens soient excédés par ces mensonges et de payer 3 fois pour la même chose. Ce qui a le caractère d’un service public doit appartenir à la collectivité. Sans une permanente réaffirmation de la collectivité nationale, les défauts des français (égoïsme, individualisme, anomie sociale) n’iront qu’en s’amplifiant jusqu’à ce que personne n’en ait “rien à foutre de son prochain”. Ce jour là il n’y aura plus de gauche par définition.

  • MICHEL DERAIN7 juillet 2016 at 9 h 52 minReply

    Moyens de lutte contre les sociétés privées ; cela permettrait , certainement , de relancer la consommation pour la moyenne des Français .

  • MERY7 juillet 2016 at 9 h 28 minReply

    Cela pourrait servir notamment à financer l’AFITF afin de développer les transports collectifs et la recherche sur les motorisations propres

  • Pierre KINDT7 juillet 2016 at 9 h 20 minReply

    Comme il est nécessaire de renationaliser l’électricité, le gaz, et peut-être l’eau.

  • baron7 juillet 2016 at 9 h 18 minReply

    Il faut surtout augmenter les péages des poids lourds et dissuader les transports inutiles en accélérant la consommation écoresponsable des produits locaux et de saison

    • Marie-Noëlle Lienemann7 juillet 2016 at 10 h 32 minReply

      Bien sûr, je plaide aussi pour restaurer l’écotaxe pour les poids lourds et je pense que ce sont les régions qui devraient en décider..

      • Desmodue7 juillet 2016 at 18 h 52 minReply

        Cette “fameuse” écotaxe, sur laquelle il reste plein de questions en suspens quand même, peut être facilement perçue … aux péages d’autoroutes, sans avoir besoin de l’usine à gaz promue puis abandonnée 6 mois plus tard. Le poids lourd qui l’emprunte acquitte X € de péage dont Y € d’écotaxe et basta.

  • Aubert7 juillet 2016 at 9 h 12 minReply

    C’est une source de revenus, c’est une source d’emplois. C’est plus un lieu public qu’un lieu privé, vu l’usage. Ce sera plus facile de réglementer et de contrôler les transports. Les poids lourds qui ne paient pas suffisamment l’entretien des autoroutes font une concurrence déloyal au transport ferrovière. Cela doit ou même a déjà été chiffré.
    Merci.

  • BERNARD7 juillet 2016 at 8 h 52 minReply

    C’est tellement évident que la question semble futile… Mais nous avons des ministres + soucieux de leur tiroir-caisse perso que du bien être des Français… Jusque quand ????????????????????????????????????????????

  • montlouis sur loire7 juillet 2016 at 8 h 50 minReply

    Bonjour
    Il y aurait une rentrée d’argent pour l’état qui pourrait investir sur le réseau nationnal. Certaines de ces routes sont désastreuses.

  • jcbegue (@jcbegue)7 juillet 2016 at 8 h 36 minReply

    Je considère que ce n’est pas prioritaire dès lors que l’on peut envisager un encadrement des tarifs ; de plus, des concessions commerciales ont été faites sur lesquelles il sera difficile de revenir avant leur terme, à moins de risquer de payer un gros dédommagement à ces sociétés.autoroutières

  • Viola André7 juillet 2016 at 8 h 35 minReply

    A la seule condition que ce soit définitif.

    • Lephilosophe7 juillet 2016 at 12 h 00 minReply

      Rien n’est jamais définitif… Hormis la Mort évidemment!

  • Bodet Jacques7 juillet 2016 at 8 h 30 minReply

    Vote difficile, j’ai envie de répondre oui. Il faut bien constater que les autoroutes sont chers mais ils sont bien entretenus.
    Je pense qu’il souhaitable de revoir les contrats pour que les profits aux actionnaires soient raisonnablement limités et que l’état y trouve un meilleur rendement.

    • Marie-Noëlle Lienemann7 juillet 2016 at 10 h 35 minReply

      Paradoxalement, je crois plus aisé de renationaliser que d’obtenir des concessions plus rentables, car là on sera bloqué par toute une série de règles commerciales, de libre concurrence etc… qui au final limitent l’encadrement de l’intervention publique sur les prix!

  • BACON7 juillet 2016 at 8 h 26 minReply

    Tous les biens communs et indispensables doivent être nationalisés

  • charras7 juillet 2016 at 8 h 20 minReply

    Comment voter quand on n’a pas toutes les clés en mains? Il faut un minimum d’informations avant de donner sa voix, le Brexit devrait servir d’exemple. Renationaliser, est-ce que ça signifie que les autoroutes seront gratuites? Combien coûte l’entretient des autoroutes?

    • Marie-Noëlle Lienemann7 juillet 2016 at 10 h 38 minReply

      je donne quelques éléments dans la vidéo et vous suggère de lire le rapport du député Chanteguet. il n’est pas classé à la gauche du PS et n’avait guère de position pré déterminée sur ce sujet. En tout cas, les autoroutes ne deveniaent pas gratuites, mais les péages n’augmentaient pas.

  • FAURE7 juillet 2016 at 8 h 16 minReply

    La privatisation est un scandale d’Etat qui aurait du mettre la population dans la rue, hélas peu d’écho…Compte tenu de l’incompétence des sociétés d’autoroute lors des catastrophe climatiques c’est la preuve que le privé n’est pas plus efficace que le public si souvent décrié et pourtant “sur le pont” en toutes circonstances

  • poirier7 juillet 2016 at 8 h 09 minReply

    C’est trop cher, les autoroutes assurent la sécurité sur la route de tout un chacun, la liberté de circuler en toute sécurité est un droit et ne doit pas être soumis à des droits de passage que seul peut se permettre ce qui ont les moyens financiers. TOUT le monde doit y avoir accès, le moyen que l’Etat pourrait mettre en place pour les financer, entretenir, c’est de mettre une vignette annuelle avec une tarification, pourquoi pas 3 (?) selon les ressources que l’on pourrait acquérir auprès de l’administration fiscale