Faut-il mettre en place un revenu de base universel pour tous les jeunes de moins de 28 ans avant d’envisager sa généralisation ?

Home / Sondages / Faut-il mettre en place un revenu de base universel pour tous les jeunes de moins de 28 ans avant d’envisager sa généralisation ?
Share Button
 

 

 

Chaque semaine un nouveau vote
Faut-il mettre en place un revenu de base universel pour tous les jeunes de moins de 28 ans avant d'envisager sa généralisation ?

 

J’ai proposé lors de la publication de mes premières propositions programmatiques un volet “pouvoir d’achat” dans le plan de relance dont le pays a besoin pour redresser son économie.

Dans la relance par le pouvoir d’achat, je suggère notamment la création d’un revenu de base pour tous les jeunes de moins de 28 ans, qui ne se substituera pas à l’ensemble des allocations dont ils peuvent bénéficier comme les allocations logements ; elle pourrait être financée par une augmentation des impôts sur les successions les plus importantes (solidarité entre générations).

Laisser un commentaire

38 comments

  • MARIE23 octobre 2016 at 16 h 05 minReply

    urgent ,trés urgent pour les jeunes qui cumulent précarité et defaillance economique des parents ,asphyxie des parents isolés à l’âge de 18 ans etc … baisse mécanique des prestations familiale ,chomage senior,recul de la retraite,sur responsabilisation économique pour le foyer isolé et précarisé … la famille éclatée,la jeunesse précarisée sans filet de sécurité peut ainsi mieux se construire ,une façon de se lancer dans la vie d adulte émancipée etc … que des bienfaits,et une réponse sociale constructive ,sens d appartenance a une societe qui prone des valeurs de solidarité . Merci beaucoup de défendre cette expérimentation ,l austérité fragilise ,le temps compte

    • claude4129 octobre 2016 at 13 h 27 minReply

      Il serait préférable que ces jeunes aient une formation professionnelle en corrélation avec les besoins du marché, ce qui leurs donnerait la possibilité de s’émanciper de la famille, de la société et de tout ce qui pourrait être ”un cordon ombilical” psychologique. Cela les rendrait indépendant et leurs permettrait de se structurer mentalement et d’affronter la vie comme un adulte et non pas rester en attente de l’extérieur comme un enfant. Cette aumône de l’état serait un trop, inutile pour les jeunes issus de famille aisées et une misère pour tous les autres.

  • christine Ceruti20 septembre 2016 at 16 h 09 minReply

    instaurer le revenu de base pour certaines catégories ne brisera pas la spirale de la pauvreté et de l’assistance. C’est du travail pour tous qu’il fait et donc une réduction suffisante du temps de travail, l’argent public devant servir à combler les manque à gagner financier pour les plus bas salaires

  • Patrickdus16 septembre 2016 at 15 h 12 minReply

    Que fait-on du mérite et de la motivation ?…

  • cosson12 septembre 2016 at 12 h 24 minReply

    C’est d’un meilleur accès au marché du travail que les jeunes ont besoin, plutôt que d’un “revenu de base” indifférencié. Si on n’avait pas reculé l’âge de la retraite comme cela a été fait, la “relève” des nouvelles générations se passerait mieux !

  • Jean Pierre Michel12 septembre 2016 at 11 h 57 minReply

    -80 milliards d’euros offerts aux banques chaque mois par le quantitatif easing de la BCE (planche à billet).

    -Loi scélérate pour les emprunts toxiques qui font porter sur les citoyens les remboursements de prêts illégaux et des intérêts usuriés ou des rachats de prêts scandaleux (collectivités locales, hôpitaux, HLM……)- hausses des impôts fonciers et locaux –

    -chômage de masse pour éviter l’inflation et surtout pour donner à la minorité de très riches les moyens de s’enrichir en appauvrissant le plus grand nombre dont nos enfants, nos parents, ….

    HONTE – HONTE – HONTE

    HONTE – HONTE- HONTE

    HONTE – HONTE – HONTE

  • SCHWINDENHAMMER12 septembre 2016 at 10 h 21 minReply

    Le comportement naturel des individus les portent à apprécier vraiment ce qu’il a fallu obtenir par l’effort et la
    constance . Recevoir sans contrainte finit par émousser l’envie de faire des efforts et donc de progresser !!!

  • poidvin11 septembre 2016 at 19 h 15 minReply

    Le revenu universel doit, par définition, être universel, et pourquoi 28 ans ? Jusqu’à quel âge est-on jeune? A 29 on est vieux ?…
    Soyons simple, soyons universel de la naissance à la mort.

  • Jacqueline Charretier11 septembre 2016 at 14 h 46 minReply

    Pour aider à l’égalité des droits et des chances et éviter les galères et même parfois les dérives.

  • PITON11 septembre 2016 at 13 h 44 minReply

    Je suis pour un revenu de base universel de la naissance à la mort, qui devrait se substituer à toutes (ou presque toutes) les diverses prestations actuellement en vigueur. Quelle simplification et quel impulsion cela pourrait donner à l’économie ! La peur d’entreprendre serait moins grande et la reprise d’études facilitée. (à condition toutefois que le revenu soit au moins de 700 €)

  • François11 septembre 2016 at 13 h 35 minReply

    Un revenu “universel” ne peut pas être limité à une tranche d’âge.
    Il doit être attribué dès la naissance et jusqu’au décès de la personne physique.

  • claude4111 septembre 2016 at 4 h 43 minReply

    Je suis contre. Psychologiquement, un jeune a besoin pour se structurer de se rendre indépendant et de se prendre en charge, autrement dit de ”couper le cordon ombilical” avec sa famille et s’assumer seul. Créer un lien de soumission, et remplacer la dépendance à la famille par une dépendance à l’aumône publique ne me semble pas très structurant. Un jeune n’a pas à vivre de cette aumône mais de son travail, s’il y avait suffisamment de travail, il ne serais pas nécessaire d’envisager une telle solution. Il serait préférable de s’attaquer, sérieusement, aux causes de ce chômage de masse :
    1) l’Union Européenne, qui par ses traités mortifères, TFUE et TUE, nous met en concurrence frontale avec les esclaves des pays à dumping social et qui semble ravir tous ces politiciens qui ont tous acceptés ces conditions et qui sont la cause première de notre chômage, et puisqu’il est impossible de les modifier pourquoi ne pas la quitter et cesser d’être les larbins de l’€uro-Mark qui ne sert que les intérêt de l’Allemagne et à notre détriment. En 1973, et avant l’UE et la mise en place de cette économie ultra-libérale nous n’avions que 400 000 chômeurs.
    2) l’immigration de masse de personnes peu formées et inutiles dans notre économie et notre industrie, et qui ne sont qu’une charge pour notre pays. Quand on a 5 000 000 de chômeurs et 8 000 000 de pauvres en dessous du seuil de pauvreté, on ajoute pas la misère à la misère.
    3) Fermer notre frontière aux importations de produits manufacturés issus d’usines délocalisées, ou de pays à dumping social.
    4) Imposer et taxer les secteurs de spéculation (banques, spéculation foncières etc…) comme le sont les secteurs de production et baisser les charges et impôts de ceux-ci pour inciter aux investissements, de façon qu’il soit plus rentable d’investir dans l’industrie plutôt que dans la spéculation foncière par exemple, qui ne fait que créer de la rente improductive.
    Etc…, etc …,etc…

  • Jacques Lacote10 septembre 2016 at 22 h 13 minReply

    2 corrections, pardon ! : …en abandonnant enfin les concessions faites depuis 40 ans à une minorité insatiable.
    Concessions qui, bien que présentées avec la promesse réitérée d’un mieux-être pour tous, nous ont amenés là où nous sommes aujourd’hui, c’est-à-dire en situation d’injustice croissante, d’abus de pouvoirs en tous domaines et de

  • Jacques Lacote10 septembre 2016 at 22 h 02 minReply

    Oui, mais à condition que ces jeunes aient une véritable activité, professionnelle ou associative, ou d’études, ou de service civique …
    Et pourquoi 28 ans ? Et non 25, 22… ?
    Il faudrait affronter avec courage la situation générale de l’enseignement en France : simplification des consignes et des programmes, aucun élève livré à lui-même, redoublement dédramatisé, augmentation du nombre d’enseignants bien mieux rémunérés pour, refusant toute polémique sur ce sujet inutilement sensible, attirer plus de vocations vers une activité primordiale pour l’avenir économique et social de notre pays.
    De nombreuses recherches fondamentales nous échappent au profit des Etats-Unis, des pays nordiques et même de la Chine, notamment, par exemple, en matière de particules quantiques.
    Airbus et le TGV, c’est très bien mais le nucléaire ne semble plus être ce qu’il promettait d’être et nous prenons du retard dans plusieurs domaines et pas seulement dans le développement durable.
    La loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a mis plus de 8 ans à voir le jour !! Et même s’il est considéré qu’elle présente de réelles avancées, de nombreuses dispositions importantes n’ont pas été retenues, suites aux pressions de toutes sortes.
    Les conservatismes de tous genres, dans l’agroalimentaire, les laboratoires, la construction, la finance, les énergies, le numérique…finissent par tirer notre pays vers le bas et compromettent ainsi l’avenir et l’épanouissement de notre jeunesse.
    S’agit-il seulement d’un manque de courage politique pour dénoncer les obstacles partisans et imposer les réformes indispensables ?
    Ou bien, doit-on constater que le pouvoir économique est, depuis quelques années déjà, définitivement ailleurs que dans les instances gouvernementales et démocratiques ?
    Sinon, comment expliquer que plus aucun élu de haut niveau ne tienne vraiment ses promesses électorales, même celles présentées comme les plus basiques ?
    Vous avez bien conscience du danger qui s’amplifie d’élection en élection !
    Qui osera proposer une loi ouvrant aux électeurs un droit à l’action de groupe en vue de la destitution d’un élu indélicat ?
    Allez, courage !
    Pourquoi ne pas vous rapprocher sagement d’Arnaud, de Benoit et autres prétendants compatibles, afin de fournir aux citoyens un vrai espoir de reprise en main de nos destins communs, en abandonnant enfin les concessions faites depuis 40 à une minorité insatiable.
    Concessions qui, bien que présentées avec la promesse réitérée d’un mieux-être pour tous, nous ont amenés la où nous sommes aujourd’hui, c’est-à-dire en situation d’injustice croissante, d’abus de pouvoirs en tous domaines et de basculement de la démocratie.
    Cette perspective ne mériterait-elle pas que vous vous retroussiez les manches à plusieurs pour nous donner un réel espoir d’aboutir, tant qu’il est encore temps.
    Réveillons-nous braves gens !

  • France10 septembre 2016 at 18 h 50 minReply

    Je ne suis pas d’accord pour ce revenu de base . Les jeunes qui veulent travailler trouvent un emploi .Occupons nous vraiment des personnes inaptes au travail …Restons vigilants face à la réforme de Valls concernant les minimas sociaux dont l AAH .

  • zarka10 septembre 2016 at 17 h 03 minReply

    Bonjour,
    je crains qu’un revenu de base pour tous ne soit le cheval de Troie pour supprimer les droit sociaux : Sécurité Sociale, Retraites, APL et autres prestations, voir les attaques sur le RSA / CMU et Mutuelles … pensons plutôt a intégrer l’ensemble dès 18 ans (majorité) . au droit stigmatique au RSA. Et supprimons les impôts sur la taxe sur l’habitation… Qui restent une goutte d’eau face aux autre impôts et TVA..
    La volonté politique ne doit pas être sujette aux lobbys pour que cela fonctionne est : des type taxe généralisée sur les marchés boursiers et autres faire valoir du capital… A mon angle de vu et travail effectuer par les travailleurs détachés “pakistanais débauchés” et autres abus doit être interdit “sur le sol français. “Visites de quartier qui voit des hordes de travailleur détachés … et qui reste sans la capacité d’être employé du fait du salaire français ” …. En restauration ; 12 a 14 heures jours a moins d’un smic … … j’esn ai des tas d’exemples ; des cadres aux seniores de 50 ans qui l’on jette sans scrupules a la rue ….. ce n’est qu’un avis …
    bien a vous
    Paul

  • JULIEN10 septembre 2016 at 12 h 11 minReply

    Généralisation du revenu de base universel, le mettre en place immédiatement, pas d’étape

  • Callo Hervé10 septembre 2016 at 12 h 06 minReply

    Ce qui serait beaucoup mieux serait “un SALAIRE à vie” à partir de 18 ans comme le recommande Mr Bernard Friot

  • Gassmann10 septembre 2016 at 12 h 02 minReply

    Je privilégie la créations d’emplois

  • Eugénie ORMSBY10 septembre 2016 at 10 h 45 minReply

    le revenu de base est complexe. il concerne tous les jeunes qu’ils soient sans ressources ou venant d’un milieu aisé. la question se posera aussi pour les étrangers de moins de 28ans : doit on leur donner ou non et créer de nouvelles discriminations; IL vaudrait mieux assurer l’accès aux besoins fondamentaux , logement en premier lieu qui est la première dépense et souvent bien trop onéreuse.

  • LAURET Jocelyne10 septembre 2016 at 10 h 38 minReply

    Il me semble important que les successions les plus importantes puissent contribuer.

  • GUIBERT Jean Pierre10 septembre 2016 at 10 h 29 minReply

    Le financement est disponible en aménageant le partage des richesses.

  • Année Dominique Tirbois10 septembre 2016 at 10 h 20 minReply

    L’attribution généralisée d’un revenu de base pour tous les jeunes de moins de 28 ans est elle une mesure équitable ? Ne faudrait il pas l’attribuer sous conditions de ressources ?
    Merci pour votre engagement et votre démarche citoyenne

  • Philippe Malidor10 septembre 2016 at 10 h 03 minReply

    Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. La mentalité d’assistanat est hélas une réalité. En revanche, il faudrait mettre au point des moyens de contrôle (avec sanctions à la clef) contre ces patrons-voyous qui embauchent des jeunes en leur promettant que s’ils bossent bien ils auront un CDI… CDI qui n’arrive jamais. Comment voulez-vous vous construire un avenir et faire tourner l’économie avec une absence de perspectives aussi radicale? C’est dramatique.

  • claret10 septembre 2016 at 9 h 44 minReply

    En économie , il faut être simple :Le revenu doit être suffisant pour permettre la suppression de toutes les allocations .Va se poser le problème de ceux atteignant 28 ans et n’ayant pas de travail .

  • Lemercier Christian10 septembre 2016 at 9 h 21 minReply

    Je suis contre l’assistanat : ça crée dans bien des cas un refus de prendre un travail qui ne correspond pas à ses études. Par exemple, suivre des études de comptabilité (si ce secteur n’est plus porteur) n’incite pas le chercheur d’emploi à se reconvertir dans la plomberie ou la maçonnerie (exemple parmi d’autres)

  • vacherat alain10 septembre 2016 at 9 h 00 minReply

    Je vote contre une experimentation avec les moins de 28 ans car le sui pour l’application de ce revenu à tout le monde. Beaucoup de plus de 28 ans sont concernés

  • J. ROUX10 septembre 2016 at 8 h 52 minReply

    Un revenu de base universel pour chacun……

  • bersali fouad10 septembre 2016 at 8 h 27 minReply

    ca redonnera espoir a la jeunesse qui en a bien besoin dans un système qui ne leur assure aucun et ainsi nous irons vers une paix sociale de longue et préparer un autre type de société beau coup plus interessant.

  • Gombault10 septembre 2016 at 7 h 50 minReply

    C’est un premier pas, pour ne pas dire un pis aller. La vraie priorité est l’instauration du revenu de base généralisé.

  • LE MENN10 septembre 2016 at 7 h 30 minReply

    Il faut aider les jeunes _ la situation est très difficile pour eux dans notre monde actuel

  • Guerrier10 septembre 2016 at 6 h 58 minReply

    Partageons les richesses

  • Van der Meulen10 septembre 2016 at 2 h 04 minReply

    Les jeunes ne veulent pas rester indéfiniment chez leurs parents,ils voudraient s’assumer,et c’est tout à leur honneur.

  • gagna jean-claude10 septembre 2016 at 0 h 35 minReply

    c’est triste de voir la “gauche” épouser les sirènes du pire libéralisme. Le décervelege démagogique n’en finit plus de frapper.

  • Viola André9 septembre 2016 at 23 h 57 minReply

    Comme le dit le proverbe, “quand un homme a faim, mieux vaut lui appendre à pêcher que de lui donner un poisson”.

  • BEN SAMOUN Georges9 septembre 2016 at 23 h 39 minReply

    Sans oublier que ce revenu permettrait aux étudiants de ne plus occuper des postes pour subvenir à leurs besoins pendant leurs études (qu’ils pourront mieux réussir), postes qui seraient alors occupés en partie par des personnes au chômage.

    GBS Georges

  • Lionel9 septembre 2016 at 23 h 33 minReply

    ” Faut-il mettre en place un revenu de base universel pour tous les jeunes de moins de 28 ans avant d’envisager sa généralisation ? ”
    Les termes de la question sont peut’etre mal proposés ou les réponses possibles sujet a ambiguité. Il n’est pas possible d’emettre un avis par un oui ou par un non sur ces propositions.
    Pourquoi 28 ans? Combien ? Comment ?

  • Dumont9 septembre 2016 at 23 h 33 minReply

    J’ai voté non car je pense qu’il vaut mieux viser tout de suite le but profond du projet, c’est-à-dire permettre à tous de dissocier ses revenus pour vivre de son activité (professionnelle, vocationnelle) et non pas biaiser en faisant croire que le but ce serait d’aider les étudiants, les jeunes jusqu’à un certain âge puis ensuite il faut vraiment travailler pour vivre, alors que c’est l’inverse: il faut (bien) vivre, ce qui permet de s’activer sans pression.